Affacturage Confidentiel

Le contrat d’affacturage confidentiel, également appelé affacturage non notifié, permet d’obtenir un financement de vos créances sans que vos clients ne soient informés de l’existence du contrat d’affacturage, ainsi que d’une assurance à 100 % contre le risque de défaillance officielle de vos clients. La relation commerciale reste ainsi intacte.

Tous les avantages de l’affacturage classique sont repris, tout en n’informant pas vos acheteurs de la mise en place de votre contrat.

La gestion du contrat se fait de deux manières : soit par du ligne à ligne, en prenant en compte chaque facture et chaque règlement effectué, soit par cession de balance, pour simplifier les transferts.

Vos acheteurs ne seront donc pas notifiés et n’auront aucune relation avec le factor, qui ne relancera pas et n’encaissera le montant des créances. Pour cela, un compte dédié sera ouvert dans la banque du choix de l’entreprise et sera uniquement dédié aux encaissements et aux règlements acheteurs. Les seuls virements qui peuvent sortir de ce compte ont pour destinataire la société d’affacturage, ce qui fait que le compte ne sera jamais débiteur.

Généralement, ce sont les entreprises ayant une certaine structure financière et une expertise administrative qui tendent vers cette solution d’affacturage. De plus, le chiffre d’affaires doit être assez conséquent afin d’être éligible.

Cette solution reprend la garantie contre le risque d’impayés ainsi que le financement, mais l’ensemble de la gestion du poste clients ainsi que le recouvrement restent à votre charge.

En moyenne, chaque facture sera financée à hauteur de 80% du montant de la facture et les 20% restants seront versés dès réception de la totalité chez le factor.

Le chiffre d’affaires minimum à céder par l’entreprise est de 4 000 000€.