Affacturage Forfaitaire pour les TPE

affacturage forfaitaire tpe

L’affacturage forfaitaire est une nouvelle méthode de financement et de recouvrement proposée par quelques factors. Elle se distingue notamment par des coût forfaitaires.

Son but est d’obtenir une disposition des fonds anticipée par rapport au délai de règlements apposé sur la facture. Pour cela, la gestion des créances s’opère au niveau du factor.

Son fonctionnement se distingue des autres solutions d’affacturages en permettant une flexibilité et une plus grande souplesse à l’entreprise.

Elle est aujourd’hui la solution la plus bénéfique pour une entreprise en pleine croissance, venant de démarrer son activité et peut s’illustrer comme :

  • Une alternative à des solutions de financements plus classiques, privilégiant le développement de l’entreprise et accompagnant la croissance de celle-ci.
  • Une adaptation au besoin de l’entreprise tout au long de son développement, avec des coûts évolutifs en fonction du chiffre d’affaires cédés mensuellement.

Comment fonctionne l’affacturage forfaitaire ?

Le fonctionnement de cette solution reste identique à l’affacturage classique et suit les mêmes étapes. Le point de différenciation étant une adaptation à la taille de votre entreprise.

En fonction de l’étude de votre dossier par le factor et en moyenne, chaque facture sera financée à hauteur de 90% du montant de la facture et les 10% restants seront versés dès réception de la totalité chez le factor.

Pour que le factor finance la facture cédée, une étude préalable sur votre acheteur devra être faite. En étudiant votre besoin, la société d’affacturage va pouvoir proposer un barème de coût en fonction de votre nombre de clients, de factures mais aussi le risques de vos clients et le chiffre d’affaires HT cédé chaque mois. Vous connaîtrez le coût à l’avance, dès la mise en place du contrat.

Quelles sont les conditions d’éligibilité ?

Cette méthode d’affacturage est particulièrement réservée aux entreprises en création, aux petites entreprises (TPE) et à quelques petites et moyennes entreprises (PME). En proposant cette solution, la société d’affacturage s’adapte au marché des entreprises récentes pour les suivre tout au long de leur développement.

Votre besoin étant différent, au vu de votre secteur d’activités, de votre chiffre d’affaires, de la taille de votre entreprise, de votre développement…, cette solution répond au principal aspect de subvenir à un besoin de trésorerie.

Le chiffre d’affaires minimum à céder par l’entreprise est de minimum 100 000€ et pour un maximum de 400 000 €.

Quelles possibilités s’offrent à vous ?

  • Vous souhaitez assouplir votre trésorerie pour le développement de votre entreprise
  • Vous souhaitez connaître le coût forfaitaire à l’avance
  • Les coûts sont plus faibles et sont en adéquation avec la croissance de l’entreprise
  • Vous souhaitez améliorer votre trésorerie en évitant les risques d’impayés
  • Vous recherchez une certaine sécurité lors de la création de votre entreprise ou dans les mois qui suivent

L’affacturage forfaitaire va ainsi vous permettre de bénéficier d’une solution de financement plus souple, en vous accordant de la trésorerie et en améliorer votre besoin en fonds de roulement (BFR). Cette souplesse va ainsi se coupler parfaitement avec le développement souhaité pour votre entreprise.

Pour tout besoin d’affacturage à faible fréquence, la solution d’affacturage ponctuel peut également vous permettre de bénéficier de l’affacturage tout en ne cédant qu’une seule facture.

Les conditions de mise en place du contrat et les différents coûts :

Afin de mettre en place le contrat d’affacturage, l’affactureur étudie votre besoin et évalue le risque de votre poste clients.

Les différents coûts apposés au contrat sont les suivants :

  • Frais de dossiers pour la mise en place du contrat, pouvant être négociés.
  • Un coût forfaitaire présenté sous forme de tableau en fonction de la valeur moyenne de vos factures, du nombre de clients et du risque de ces derniers. Ce coût s’illustre sous forme d’un taux TTC en fonction du chiffre d’affaires HT cédé mensuellement. Il regroupe le coût lié à l’assurance-crédit ainsi que les deux commissions apposées dans chaque contrat.
    • Commission d’affacturage représentant les frais liés, sous forme de taux, à la gestion et au traitement des factures cédées, au suivi des paiements et donc de la garantie de paiement des sommes dues et à la gestion de la relance et du recouvrement de ces factures.
    • Commission de financement représentant le coût lié, sous forme de taux, à l’avance de trésorerie, accordée par le factor. Le coût est calculée par un taux court terme du marché bancaire, généralement EURIBOR 3 mois, et représente les intérêts liés à l’avance sur trésorerie.

Il n’y a pas d’autres frais annexes. Un minimum peut être indiqué au contrat en cas de non-utilisation de ce dernier.

L’affacturage forfaitaire se démarque en proposant un ensemble, par le biais d’un coût forfaitaire, regroupant le financement de factures, la garantie et la protection contre le risque d’impayés et le retard de paiement, mais également gestion du poste clients et du recouvrement.

L’expertise de Factorcash permet de travailler en étroite collaboration avec les acteurs majeurs de la place et de vous conseiller au mieux sur le choix du factor.

Pour vous accompagner dans la mise en place d’un contrat d’affacturage forfaitaire et bénéficier des conditions les plus optimales en termes de besoin et de coût, n’hésitez pas à cliquer sur le bouton ci-dessous.