Retour aux articles

Quel est le coût de l’affacturage ?

L’entreprise, de par son activité, est souvent confrontée à être prêteuse d’une partie de ses ressources internes à ses acheteurs, et emprunteuse vis-à-vis de ses fournisseurs.

Pour cela, l’affacturage se présente comme une solution pour pallier à cette différence pouvant affecter le BFR (Besoin en Fonds de Roulement) et ainsi la performance de l’entreprise. Vous trouverez un article dédié sur l’optimisation de la trésorerie.

Penser Affacturage

L’affacturage a pour réputation d’être « un service qui coûte cher ». Cette idée perçue provient notamment de la comparaison avec des opérations bancaires classiques.

Le coût de l’affacturage se compose de deux principales composantes. Il est notamment impacté par la taille de l’entreprise, du volume de chiffres d’affaires à céder, de la typologie des acheteurs et de la nature des activités proposées.

Le coût réel de l’affacturage peut se calculer en évaluant les économies réalisées par le service de la société d’affacturage, notamment sur le plan financier et administratif.

L’affacturage peut s’avérer être rentable pour les entreprises ayant des besoins de trésorerie réguliers et étant confrontées à de nombreux retards de paiements voire impayés.

Les frais liés aux commissions sont déductibles des impôts, ce qui réduit considérablement le coût de l’affacturage.

Quelles sont les composantes du coût de l’affacturage ?

Les deux principales composantes sont clairement indiquées dans un contrat d’affacturage :

  • Commission d’affacturage
  • Commission de financement

Il n’y a pas de coûts cachés dans un contrat d’affacturage.

La commission d’affacturage est calculée sur le montant total des factures prises en charge par le factor. Cette commission rémunère l’ensemble des services proposées par la société d’affacturage : gestion des factures et tenue de compte, recouvrement et assurance-crédit. Le taux varie en fonction du chiffre d’affaires de l’entreprise.

La commission de financement rémunère le financement mis à disposition de l’entreprise pour ses besoins de trésorerie. Elle est calculée en taux annuel, au prorata temporis. Ce taux est indexé sur les taux de référence des marchés financiers, et plus généralement sur le taux EURIBOR.

L’EURIBOR est un taux de financement européen, calculé quotidiennement et publié par la Banque Centrale Européenne. Il est utilisé comme référence pour les prêts entre banques et les emprunts d’État.

Qui fournit l’avance de trésorerie par le biais de l’affacturage ?

L’affacturage est une opération de crédit qui permet à une entreprise d’obtenir une avance de trésorerie sur ses factures. Cette avance est fournie par un organisme financier, appelé factor ou société d’affacturage.

L’entreprise dispose de 80 à 90% du montant financé avant le délai de paiement apposé sur la facture ou le contrat, et ce dans un délai de 24 à 48h selon le factor.

En plus de l’avance de trésorerie, l’affacturage permet aux entreprises de se décharger de la gestion et du recouvrement de leurs créances. Il s’agit d’un service relativement peu coûteux, surtout si l’on compare les tarifs pratiqués à ceux demandés pour les services de recouvrement.

Les avantages de FACTORCASH pour votre solution d’affacturage

FACTORCASH vous aide dans le choix de la société d’affacturage la plus appropriée en fonction des besoins de votre entreprise. Du fait que nous travaillons avec plusieurs partenaires sur la marché, nous négocions les tarifs avec les différentes factors et vous proposons notre expertise sectorielle.

Pour diminuer le coût de l’affacturage, il est recommandé de choisir une société d’affacturage qui propose des tarifs avantageux. La taille de votre entreprise, son chiffre d’affaires ainsi que son évolution dans le temps sont des facteurs importants pour le choix de votre partenaire. vous bénéficiez d’une expertise sectorielle ainsi que des meilleures garanties du marché de l’assurance.

Exemples de coûts d’affacturage :

Le coût d’affacturage se définit comme étant la somme d’argent que l’affactureur exige pour son service. Ce coût est généralement calculé en pourcentage de la créance facturée, et varie en fonction du volume et de la qualité des factures.

Pour une entreprise ayant 200 000 € de chiffres d’affaires :

  • Taux de financement EURIBOR 3 mois + taux en vigueur au moment de la signature. Par exemple : 3% HT
  • Commission d’affacturage : 2,5% (en moyenne)
    • Taux dépendant du chiffres d’affaires cédé par mois, selon une grille forfaitaire
  • Frais de dossier : à la charge du factor
  • Nombre de factures : peut faire différer le prix en fonction de la taille moyenne de facture
  • Délai de règlement : 60 jours

L’affacturage forfaitaire pour les TPE est une bonne solution dans ce type d’exemple. Cliquer ici pour en savoir plus.

Pour une entreprise ayant 1 200 000 € de chiffres d’affaires :

  • Taux de financement EURIBOR 3 mois + taux en vigueur au moment de la signature. Par exemple : 2,5% HT
  • Commission d’affacturage 0,8% (en moyenne)
  • Frais de dossier : à la charge du factor
  • Nombre de factures : peut faire différer le prix en fonction de la taille moyenne de facture
  • Délai de règlement : 45 jours

Plusieurs solutions d’affacturage s’offrent à vous en fonction de votre chiffres d’affaires et de la taille de votre entreprise. Le coût de chacune étant différente, il s’agit de trouver la solution qui sera la plus adéquate à votre besoin et votre évolution.